Amérique centrale, quelques changements…

L’espèce jusqu’à présent connue sous le nom de Parachromis friedrichsthalii devra désormais être appelée Parachromis multifasciatus (Regan, 1905)
Couple, la femelle au dessus.


et cette espèce décrite sous le nom de Parachromis loiselli en 1989 s’avère être Parachromis friedrichsthalii (Heckel, 1840) jusqu’à présent mal identifiée. Sur la photo, une femelle.

Morgenstern, Rico. 2018. “Fishes collected by Emanuel Ritter von Friedrichsthal in Central America between 1838–1841”. Vertebrate Zoology. v. 68(n. 3), pp. 253–267

 

Un article plus complet paraîtra dans la revue de Janvier.
Florent De Gasperis

Compte-Rendu du Congrès du Havre – 5,6,7 Octobre 2018

Comme chaque année, c’est l’heure du bilan, de se souvenir des bons moments passés ensemble et déja de rêver à la prochaine édition qui, je vous le rappelle, se fera à Montereau Fault Yonne, en région parisienne.

Vendredi

Pour ma part, c’est après un périple de presque 12heures de route que j’arrive de ma côte d’azur natale jusqu’au Havre, sous un Soleil estival. (On m’aurait menti???) La salle est toute à nous, cette année elle centralisera l’intégralité des festivités, et pour les plus chanceux (ou ceux qui prévoient de ne plus être aptes au déplacement post repas), offre même quelques hebergements directement sur place…

Tout y est et concentré au même endroit:  Salle de repas / de conférence / de bourse !!!! top!

D’éminents membres comme notre Martinette et Pilou (Agnès tu nous as manqué) sont déjà la avec une délégation Belge bien connue

…Une délégation Espagnole de renom et La fidèle et prestigieuse délégation Suisse… Le congrès AFC c’est international, oui messieurs dames! (vous aurez reconnu, en outre, Flep, Manuel Zapater et le “Clan des de Rham”)

Un comité d’accueil parfait

Un Grand merci au CASA (Cercle Aquariophile de Sainte Adresse) pour cet accueil chaleureux et agréable.

Après quelques déboires techniques du côté du chauffage des cuves, qui ont mis un sérieux coup de pression aux hôtes du jour, mais qui ont fini par se régler pour le plus grand plaisir de nos protégés, c’est déja l’heure se restaurer. Une bonne nouvelle pour moi car le “marathon de l’apéro” a déja bien commencé. Je ne le répèterai jamais assez, mais je ne suis pas un ivrogne notoire, j’essaye juste de montrer l’exemple d’un jeune Afciste motivé par la convivialité du congrès! Bref, l’heure tourne et c’est devant la conférence de Mickael sur les amphibiens que nous entammons la digestion (En parlant de digestifs, cette année fût un bon cru en termes de diversité “gnôlesque” régionale )

Comme chaque année, la soirée du vendredi est conviviale. Quel plaisir de nous retrouver autour d’une table, d’un verre, ou d’une cuve d’acclimatation… Bref, la mémoire me faisant cruellement défaut pour les annecdotes d’après minuit, je ne vous en dirai pas plus pour cette soirée là (sauf peut-être l’épisode ou Stéphane a du sortir de son propre lit un inconnu a 3h du matin???)

Samedi

C’est vers 8h que Pascalou, Martine et Pilou viennent nous réveiller avec la bonne odeur du foie gras poëllé, du cassoulet et des magrets grillés. Plus sérieusement c’est avec un bon café que nous repartons sur les chapeaux de roues pour la journée marathon de l’association. Deux conférences de Willem, une de Julien, et une assemblé générale ou tout le monde a été captivé par les thèmes abordés. (Compte rendu ici : https://www.francecichlid.com/assemblees/ )

Un traducteur studieux

Des conférences incroyables

Des têtes bien connues…

Puis c’est l’heure du Repas de Gala, de la soirée festive de tous les dangers (en tous cas pour moi, c’est toujours dangereux). Une équipe d’animateurs “Impro” et quelques ateliers “Danse Country Américaine” alternent avec” Le Blues de Vincent”, les tickets à gratter et la mythique vente de billets de tombola. Ahhhhhhhhhhhh parlons-en de cette tombola! Je tiens à dire que le jeune escroc barbu à lunettes a comploté moult tricheries alors que les gentils et honnêtes vendeurs du sud de la France n’ont fait qu’oeuvrer pour le bien de l’association et de leurs membres. Une tombola d’ailleurs richement et généreusement garnie en lots, merci à nos partenaires => https://www.francecichlid.com/les-partenaires-de-lafc/.

Les tables rondes de cette édition 2018

IIiiiiiiiiiiiihhhaaaaaaaaaaaaaaa!!!!

“Je vous fait un mètre pour 30euros”

Il y a plus de restes dans les assiettes que dans les verres, n’est-ce pas messieurs?

Le blues de Tonton Vince!!!

Un président qui porte bien le Stetson

La fin de la soirée reste un grand mystère pour moi (toujours ce problème d’amnésie), mais je présume que tout le monde s’est bien amusé, malgré une météo bien normande…

Dimanche

J’ouvre un oeil, ah!!! je viens de me souvenir, je dois aller soutenir Jacques qui avait peur d’avoir des problèmes techniques avec le powerpoint de sa conférence à 10h00. Je tatonne au pied de mon lit pour trouver mon téléphone. Il est 12h00, batterie: 1% puis ZOU!!!! le téléphone qui s’éteint! Je ne suis même pas dans ma chambre !!!! après quelques errances dans la ville du Havre je finit par retrouver la salle pendant le repas… J’ai l’impression de ne pas être le seul à être vaseux mais apparemment, hormis quelques coupures de courant, tout s’est bien passé pour Jacques et sa super conf sur la Colombie

Et maintenant, place à la bourse ou, une fois n’est pas coutume, les espèces rares et autres beautés s’échangent dans une cohue agréable et humide…

   

Merci à tous et rendez-vous l’année prochaine!!!!

Merci à Gérard, Sebastien, Lisa et tout ceux et celles à qui j’ai piqué des photos sur Facebook. Moi je ne prend pas mon appareil pour le congrès c’est bien trop dangereux…

L’AFC, c’est à consommer sans modération! Hips!

Concours d’articles 2018

Cette année le jury était composé de : Christian CRAMOISAN, Gérard DELFOUR, Stéphane GILLION, Jean Luc PAUSE, Jean Luc RAVARD. Merci à eux.

1er prix : Grégory Guidicelli

=> Teléchargez le pdf ici :article 2018

pour Uaru amphiacanthoides
avec 17,40

2ème prix : Philippe BRULE
pour Enantiopus sp. « Kilesa » avec 16,60

3ème prix : Xavier GAUTHIER
pour Fishroom pour débuter
avec 16,40

L’ensemble du jury a décidé d’attribuer une mention d’honneur à Sylvie Beaucousin pour son article si sympathique

Le jury tient à signaler l’excellente qualité globale des articles de la revue, tous auraient mérité un prix et les notes se tenaient dans un mouchoir de poche.

Le concours aurait besoin de membres supplémentaires pour le jury, ce n’est pas difficile, il suffit de noter chaque article au fur et à mesure. Nous comptons sur vous et sur les responsables régionaux qui connaissent bien les lecteurs assidus. Merci d’avance.

Pour nous, membres de notre AFC, l’année c’est de congrès à congrès, Alors beaucoup de plaisirs avec vos Cichlidés et surtout très bonne santé à tous et à l’année prochaine.

Jean-pierre & Bernadette Hacard

 

 

Concours photo 2018

Comme promis voici ici l’intégralité des photos reçues par le jury cette année:

Le Jury:

Benoît JONAS,

Gérard SEMENCE,

Philippe HOTTON,

Robert MARCEL ,

Neolamprologus multifasciatus
Xenotilapia nigrofasciata
Xenotilapia papilio Isanga
Amatitlania myrnae
Apistograma alacrina
Apistogramma hongsloi
Astronotus ocellatus
Cyrtocara moorii
Copadichromis parvus metangula
Crenicara punctulata
Cyprichromis leptosoma Utinta
Cyprichromis leptosoma Utinta
Geophagus sp. "Red head"
Heros efasciatus "Rotckeil"
Geophagus sp. "Red head"
Geophagus brasiliensis
Geophagus mirabilis
Gymnogeophagus gymnogenys
Hemichromis sp. "Moanda"
Herichthys steindachneri "Media luna"
Amatitlania sp. "HRP"
Krobia sp."Oyapock"
Krobia sp. "Red eye"
Neolamprologus tretocephalus
Panamius panamensis
Paretroplus menarambo
Protomelas steveni imperial Pombo
Pseudocrenilabrus multicolor victoriae
Tilapia buttikoferi
Tropheus duboisi Maswa

 

Et les gagnants sont:

1er Prix

Didier michel

2eme Prix

Gérard Delfour

 

3eme Prix

Jacques Blanc

 

l’AFC

remercie l’ensemble des participants et les félicite pour la qualité d’ensemble de ces clichés.

Adhésions 2019: elles sont en ligne

Comme chaque année, nous vous proposons d’adhérer pour l’année prochaine dès le congres. C’est donc d’ores et déjà opérationnel.

Cette année une nouveauté vous permettra de franchir le cap si vous n’avez jamais été membre ou si vous vous êtes éloigné de l’AFC et que vous n’avez plus adhéré depuis au moins 5 ans: UNE COTISATION DECOUVERTE à 15€ (pour la première année). N’hésitez pas à relayer l’information dans vos clubs pour que ceux qui veulent se lancer. Cette cotisation comprend l’adhésion + l’abonnement aux 10 numéros de la Revue!

cliquez pour choisir un type d’adhésion

pour les autres, c’est ici que ca se passe

Merci à tous

FICHE d’enregistrement – LISTE DE MAINTENANCE

Voici les éléments pour participer à la liste de Maintenance

pour rappel, voici l’article paru sur la Rfc de mars 2018_

ARTICLE MAINTENANCE

et les éléments à renvoyer à votre responsable régional

Criteres Conservation AFC Fiche d’enregistrement – Liste maintenance – Suivi de conservation – AFC 2018

Fiche d’enregistrement – Liste maintenance – Suivi de conservation – AFC 2018

Guyane 2017: L’incroyable voyage du président et des explorateurs de l’AFC (parties1,2 et 3)

Cette Année, c’est une fine équipe (dont trois autres membres du bureau) qui m’accompagne en Guyane pour découvrir cette région si passionnante…

Dans l’ordre, Pierrick et Stéphane Le Gall, Didier Michel et Christophe Drône constituent “Les explorateurs de l’AFC” et nous allons essayer de vous narrer nos péripéties tout au long du voyage….

Nous avons passé cette première journée à la recherche des Dendrobate sp. et des Apistogramma sp.

Nous apercevrons les premières sur la montagne Favar et les seconds dans une petite crique forestière.

Les membres du groupe se sont tous émerveillés devant les couleurs de ces petits Cichlidés. Ensuite nous avons jeté l’épervier dans les mariais de Kaw ou nous avons sorti quelques Crenicichla, Krobia et characidés.

Dans la journée de lundi nous avons fait route vers L’Oyapock et nous avons passé une nuit au Brésil .

Là nous nous dirigeons vers le saut Maripa.  A suivre….

Nous avons passé quelques jours à l’Oyapock après une nuit au Brésil ou nous avons découvert les activités locales, Stéphane a adoré 😁
Sur ces quelques jours loin de tous nous avons passé de belles soirée et nous aurons quelque scènette à vous présenter à notre retour.
L’objectif de ce site a été atteint : Crenicichla ternetzi.

Nous sommes maintenant à Saint Laurent pour quelques jours.Nous avons parcouru l’Acarouany à la recherche de notre objectif. Nous avons commencé par la crique du grand Lausa ou nous avons pêché de magnifiques Guanacara et 1 Crenicichla. Ensuite nous avons passé la journée pour trouver un accès à l’Acarouany mais pas de trace du Cichlides que nous cherchions. Vers 17 heures nous faisions le dernier point de pêche sur la RN1, nous avions perdu espoir mais là du pont nous avons aperçu un énorme couple avec des jeunes. Sans attendre nous nous sommes précipités à l’eau pour collecter ce Poissons.
L’objectif 2 était atteint : Crenicichla albopunctata

 

 

La nous partons pour Saint Laurent… A suivre…

Nous avons passé ces derniers jours à la recherche du Crenicichla multispinosa et des Geophagus Sp Sinnamary. Pour ces deux Cichlides nous nous y sommes pris à deux fois. En effet après avoir passé la journée aux chutes Voltaire nous n’avions pu pêcher que 3 pauvres Crenicichla et juste avant de partir, un couple nous a nargué avec ses alevins. Ils se pavanait dans des branches nous empêchant de les attraper. Il faut savoir que les chutes Voltaires sont à 2 heures de piste et 1 heure de marche de Cayenne. Malgré tout nous avons décidé d’y retourner le lendemain et nous avons eu raison, en effet quelques jeunes nous ont tendus les bras dès notre arrivée.
Pour ce qui est des Geophagus nous nous sommes présenté au degrad du petit saut mercredi mais une barge l’occupait, elle attendait un complément de chargement qui n’arriverait que le lendemain. Malgré tout nous avons lancé l’épervier dans le Sinnamary mais les filets étaient vides, nous avons donc abandonné la pêche pour cette fois
Nous sommes donc revenus le lendemain vers 8 heures, malheureusement la barge était toujours là. Le chauffeur nous indiquait qu’il en avait pour la matinée et qu’une autre barge devait prendre le relais. Après quelques échanges ils ont accepté que l’on puisse tirer la senne entre 2 manœuvre. Des le départ de la 1er barge Stéphane, Pierrick et Christophe ceux sont précipités pour sortir une bonne vingtaine de Geophagus, Stéphane était ravi 😁
quelle andouille ce Stéphane  (ça il ne faut pas le mettre 😁👍) La suite dans un article d’une prochaine RFC!!! Merci d’avoir suivi notre périple.
Edit Jérôme : MOI OUI JE LE MET, c’est la phrase la plus drôle de tout le récit, j’ai juste modifié le nom d’oiseau par un nom de charcuterie

Compte-rendu du congrès

Encore un superbe congrès que celui de cette année 2017 à Revel, pays du cassoulet et des filles du sud. Un grand “merci” à elles, à tous les autres membres de l’équipe organisatrice ainsi qu’à la Ville de Reve l: mission accomplie, annecdotes épiques et beaux poissons resteront pour un long moments dans nos souvenirs, enfin, pour ceux qui se souviennent… Moi, franchement je ne me souviens pas de tout….

Vendredi: Après une petite balade touristique dans les rues pittoresques de Revel, et même si la météo ne nous a pas spécialement gâté, tout le monde se rassemble autour d’un apéritif avec dégustation de vins et autres spécialités régionales. Et dès le premier repas, l’ambiance s’annonce festive…

La soirée du vendredi se poursuit dans l’enthousiasme et la joie des retrouvailles. C’est çà le congrès : on se retrouve tous ensemble et on profite de ce rassemblement pour se muscler l’avant bras.

Samedi : Cette première matinée est toujours associée à une tradition Reveloise, le marché. Que d’odeurs alléchantes et de couleurs méridonales dans les premiers frimâs de l’automne de haute-Garronne…

Il est important aussi de débarquer les poissons, pour les mettre dans de bonnes conditions pendant que nous festoyons. La bourse du boulodrôme prévue le lendemain se prépare avec passion.

La salle du congrès se rempli peu à peu, rien de tel que de profiter des stands de nos partenaires ou de feuilleter les derniers ouvrages édités par l’AFC, dernier en date, le livre sur le lac Tanganyika.

Puis après avoir cassé la croute, c’est l’heure de la conférence de Carsten Thorleif Stabel sur “10ans de voyages sur le lac Tanganyika” traduite pat Xavier Longy et avec la participation exceptionnelle de Patrick De Rham

Pendant ce temps, les accompagnants et certains adorateurs de tortues profitaient de ce moment pour visiter la garçonnière de Pilou…

Comme tout bon congrès qui se respecte, nous nous retrouvons pour l’assemblée générale et la remise des prix des concours d’articles et photos, et la réélection du bureau à l’unanimité ainsi que des les nouveaux statuts et la charte d’utilisation du forum.

Après une jounée bien remplie, arrive l’heure des divertissements : apéro sous la halle du marché avec les responsables politiques… et le traditionnel défilé dans les rues avec les Bandas pour rejoindre le lieu du repas…

La soirée surprise bat son plein, les voix s’egosillent et les POUTRES APPARENTES ont même fait une prestation de haute voltige

C’est vers 5 heures du matin (comme la veille) que je vais me coucher en ayant bien pris le soin de mettre mon réveil à 7 heures pour aller préparer la bourse et assister à la conférence dominicale…animée par Anton Lamboj sur le thème des “cichlidés du désert”

Un dernier repas pour tasser les excès de la veille puis c’est l’heure de la bourse, avec une petite affluence mais des poissons de grande qualité et même un stand de nos amis de l’AFV.

 

 

Et voilà, c’est dejà fini… Encore un superbe cru que ce congrès de Revel 2017. Rendez-vous l’année prochaine au Havre, patrie présidentielle.

Merci à tous pour votre bonne humeur, c’était génial.

Merci a Laurent, Jérôme, Catherine et Lisa pour les photos qui m’ont permis d’illustrer ce compte rendu.