Congolapia, nouveau genre de tilapies du Congo

Le démembrement du genre Tilapia, commencé à la fin des années 1970 par Ethelwynn Trewavas avec l’érection des taxons Sarotherodon, Oreochromis et Danakilia au rang de genre, qui suscita bien des controverses à l’époque, se poursuit aujourd’hui sereinement avec la description du genre Congolapia pour un petit groupe de trois espèces originaires du bassin du fleuve Congo. À C. bilineata (espèce type du nouveau genre) et C. crassa, précédemment inclus dans le genre Tilapia, se rajoute Congolapia louna, une espèce nouvellement décrite. C. louna n’est connu que de cinq spécimens de la Louna, affluent de la Léfini, lui-même affluent du fleuve Congo, tandis que les deux autres espèces sont largement distribuées dans le bassin central du Congo. Les trois espèces diffèrent entre elles par leurs proportions corporelles ainsi que par certains caractères méristiques et par le patron mélanique.

Plus intéressante est la phylogénie de ces espèces, dont le genre nouvellement créé Congolapia s’avère le plus proche du « fameux » (du moins pour les mordus) Chilochromis (genre monospécifique avec C. duponti ), un tilapie plutôt énigmatique à la denture d’herbivore spécialisé. Atteignant d’assez grandes tailles et peu colorés, tous ces tilapies intéresseront surtout les spécialistes, en espérant toutefois que ces poissons fassent souche dans le cercle assez restreint des amateurs de cichlidés ouest- et centre-africains rares. Ce cercle, dont notre ami Anton Lamboj d’Autriche est le représentant le plus emblématique, comporte des membres actifs et passionnés dans notre association, sur lesquels nous comptons pour une introduction dès que possible en France et… des articles, bien sûr.

Patrick Tawil
17 décembre 2012

Dunz A.R., E. Vreven & U.K. Schliewen 2012. Congolapia, a new cichlid genus from the central Congo basin (Perciformes: Cichlidae). Ichthyological Explorations of Freshwaters. v. 23(n. 2), pp. 155-179.

(8)