Compte-Rendu du Congrès du Havre – 5,6,7 Octobre 2018

Comme chaque année, c’est l’heure du bilan, de se souvenir des bons moments passés ensemble et déja de rêver à la prochaine édition qui, je vous le rappelle, se fera à Montereau Fault Yonne, en région parisienne.

Vendredi

Pour ma part, c’est après un périple de presque 12heures de route que j’arrive de ma côte d’azur natale jusqu’au Havre, sous un Soleil estival. (On m’aurait menti???) La salle est toute à nous, cette année elle centralisera l’intégralité des festivités, et pour les plus chanceux (ou ceux qui prévoient de ne plus être aptes au déplacement post repas), offre même quelques hebergements directement sur place…

Tout y est et concentré au même endroit:  Salle de repas / de conférence / de bourse !!!! top!

D’éminents membres comme notre Martinette et Pilou (Agnès tu nous as manqué) sont déjà la avec une délégation Belge bien connue

…Une délégation Espagnole de renom et La fidèle et prestigieuse délégation Suisse… Le congrès AFC c’est international, oui messieurs dames! (vous aurez reconnu, en outre, Flep, Manuel Zapater et le “Clan des de Rham”)

Un comité d’accueil parfait

Un Grand merci au CASA (Cercle Aquariophile de Sainte Adresse) pour cet accueil chaleureux et agréable.

Après quelques déboires techniques du côté du chauffage des cuves, qui ont mis un sérieux coup de pression aux hôtes du jour, mais qui ont fini par se régler pour le plus grand plaisir de nos protégés, c’est déja l’heure se restaurer. Une bonne nouvelle pour moi car le “marathon de l’apéro” a déja bien commencé. Je ne le répèterai jamais assez, mais je ne suis pas un ivrogne notoire, j’essaye juste de montrer l’exemple d’un jeune Afciste motivé par la convivialité du congrès! Bref, l’heure tourne et c’est devant la conférence de Mickael sur les amphibiens que nous entammons la digestion (En parlant de digestifs, cette année fût un bon cru en termes de diversité “gnôlesque” régionale )

Comme chaque année, la soirée du vendredi est conviviale. Quel plaisir de nous retrouver autour d’une table, d’un verre, ou d’une cuve d’acclimatation… Bref, la mémoire me faisant cruellement défaut pour les annecdotes d’après minuit, je ne vous en dirai pas plus pour cette soirée là (sauf peut-être l’épisode ou Stéphane a du sortir de son propre lit un inconnu a 3h du matin???)

Samedi

C’est vers 8h que Pascalou, Martine et Pilou viennent nous réveiller avec la bonne odeur du foie gras poëllé, du cassoulet et des magrets grillés. Plus sérieusement c’est avec un bon café que nous repartons sur les chapeaux de roues pour la journée marathon de l’association. Deux conférences de Willem, une de Julien, et une assemblé générale ou tout le monde a été captivé par les thèmes abordés. (Compte rendu ici : https://www.francecichlid.com/assemblees/ )

Un traducteur studieux

Des conférences incroyables

Des têtes bien connues…

Puis c’est l’heure du Repas de Gala, de la soirée festive de tous les dangers (en tous cas pour moi, c’est toujours dangereux). Une équipe d’animateurs “Impro” et quelques ateliers “Danse Country Américaine” alternent avec” Le Blues de Vincent”, les tickets à gratter et la mythique vente de billets de tombola. Ahhhhhhhhhhhh parlons-en de cette tombola! Je tiens à dire que le jeune escroc barbu à lunettes a comploté moult tricheries alors que les gentils et honnêtes vendeurs du sud de la France n’ont fait qu’oeuvrer pour le bien de l’association et de leurs membres. Une tombola d’ailleurs richement et généreusement garnie en lots, merci à nos partenaires => https://www.francecichlid.com/les-partenaires-de-lafc/.

Les tables rondes de cette édition 2018

IIiiiiiiiiiiiihhhaaaaaaaaaaaaaaa!!!!

“Je vous fait un mètre pour 30euros”

Il y a plus de restes dans les assiettes que dans les verres, n’est-ce pas messieurs?

Le blues de Tonton Vince!!!

Un président qui porte bien le Stetson

La fin de la soirée reste un grand mystère pour moi (toujours ce problème d’amnésie), mais je présume que tout le monde s’est bien amusé, malgré une météo bien normande…

Dimanche

J’ouvre un oeil, ah!!! je viens de me souvenir, je dois aller soutenir Jacques qui avait peur d’avoir des problèmes techniques avec le powerpoint de sa conférence à 10h00. Je tatonne au pied de mon lit pour trouver mon téléphone. Il est 12h00, batterie: 1% puis ZOU!!!! le téléphone qui s’éteint! Je ne suis même pas dans ma chambre !!!! après quelques errances dans la ville du Havre je finit par retrouver la salle pendant le repas… J’ai l’impression de ne pas être le seul à être vaseux mais apparemment, hormis quelques coupures de courant, tout s’est bien passé pour Jacques et sa super conf sur la Colombie

Et maintenant, place à la bourse ou, une fois n’est pas coutume, les espèces rares et autres beautés s’échangent dans une cohue agréable et humide…

   

Merci à tous et rendez-vous l’année prochaine!!!!

Merci à Gérard, Sebastien, Lisa et tout ceux et celles à qui j’ai piqué des photos sur Facebook. Moi je ne prend pas mon appareil pour le congrès c’est bien trop dangereux…

L’AFC, c’est à consommer sans modération! Hips!

(261)